Page vide
Page vide
index
presbytere
nos eglises
visite
cure
Don
intention
Agenda

Dates
preparer
Bapteme
Communion
Confirmation
Mariage
Malades
Ordre
Reconciliation
EAP
funerailles
fabrique
chorales
servants
sacristains
pelerinages
scouts
ACF
ACI
GP
groupe biblique
reflection
GL
obseques
benedictions
saint vincent de paul
catechese
adoration
sem
aumonerie hopital
maison de retraite
animation spirituelle




Homelies



Photos
Video

________________________________________________________________

L'église Sainte Croix est ouverte chaque jeudi matin de 9h00 à 12h00 avec exposition du Saint Sacrement.

  

Vous êtes le                              ème visiteur

Chaque vendredi, il y a adoration continue au presbytère du Centre de 8h00 à 17h00 puis l'Eucharistie suivie d'une heure d'adoration guidée en l'église Sainte Croix.

  

PROGRAMME DU VENDREDI


Adoration eucharistique silencieuse au presbytère entre 8h et 17h

15h30 : sacrement de la Réconciliation à l’église du Centre

16h30 : chapelet

17h00 : messe

17h30 : une heure d’adoration guidée

NUMERO DURGENCE

Si vous êtes triste, composez : Jean 14.

Si vous vous sentez triste et seul, composez : Romains 8,31-39.

Si vous êtes solitaire et apeuré, composez : Psaume 22.

Si des gens parlent contre vous, composez : Psaume 27.

Si vous êtes énervé, composez : Psaume 51.

Si vous êtes inquiet, composez : Mathieu 6,19-24.

Si vous êtes en danger, composez : Psaume 91.

Si Dieu vous semble loin, composez : Psaume 62.

Si votre foi a besoin d’être fortifiée, composez : Hébreux 11.

Si vous êtes dur et critique, composez : 1 Corinthiens 13.

Si vous voulez connaitre le secret du bonheur, composez : Colossiens 3,12-17.

Si vous désirez la paix et le repos , composez : Mathieu 11,25-30.

Si le mal vous semble plus grand que Dieu , composez : Psaume 92.


Notez ces numéros sur vos agenda !

Ils seront peut-être importants pour vous un jour de cette années ou à un moment de votre vie !

Ne les gardez pas pour vous, passez les à dautres, ils peuvent leur servir un jour aussi.


Cliquez ici pour effacer …

Mis à jour le 9 avril 2020

Webmaster: Patrick Arl

A partir du dimanche 15 mars, on nous demande d'annuler les messes dans les églises (=rassemblement) mais on nous permet de les garder ouvertes. En conséquence l'église Ste Croix du Centre sera ouverte chaque jour. N'hésitez pas à venir y prier quelques minutes ou plus longuement : Notre Seigneur est présent et peut agir puissament dans cette épreuve.

Soyons aussi unis par la prière entre 17h30 et 18h30 (chapelet et eucharistie)      Père David MEYER

Pour ceux qui le souhaitent, messe en direct avec le Saint-Père chaque matin à 7h00 sur KTO

.

  

Pour voir la vidéo en plein écran cliquez sur l'icon


Pour des raisons techniques du direct, merci d'actualiser la page à l'heure de la célébration !

En cliquant sur la touche F5 ou fn+F5 ou sur l'icone de votre navigateur

Pour aller directement à la célébration avancez le curseur de 5 minutes

Prochaines célébrations de la messe en direct :

- Vendredi 10 avril à 15h00 - Vendredi Saint

- Samedi 11 avril à 19h30 - Veillée Pascale

- Dimanche 12 avril à 10h00 - Pâques

  

Messe du jeudi saint : Cène du Seigneur

  

Communion spirituelle

Plus d'infos cliquez ICI


Prière pour recevoir la communion sous la forme spirituelle :


« Mon Jésus, je crois à Votre présence dans le Très Saint Sacrement. Je Vous aime plus que toute chose et je désire que Vous veniez dans mon âme. Je ne puis maintenant Vous recevoir sacramentellement dans mon cœur : venez-y au moins spirituellement. Je Vous embrasse comme si Vous étiez déjà venu, et je m'unis à Vous tout entier. Ne permettez pas que j'aie jamais le malheur de me séparer de Vous. Je vous aime. »   St Alphonse de Liguori

****************************************************************************************************

Décret: l'indulgence plénière accordée aux malades du Covid-19 et aux soignants


Le don des Indulgences spéciales est accordé aux fidèles souffrant de la maladie Covid-19, ainsi qu'aux travailleurs de la santé, aux membres de la famille et à tous ceux qui, à quelque titre que ce soit, y compris par la prière, s'occupent d'eux. C’est ce que stipule un décret de la Pénitencerie apostolique paru ce 20 mars 2020.

«Soyez joyeux dans l'espérance, patients dans la tribulation, persévérants dans la prière» (Rom 12, 12). Ces paroles écrites par Saint Paul à l'Église de Rome résonnent tout au long de l'histoire de l'Église et guident le jugement des fidèles face à toutes les souffrances, maladies et calamités.


La Pénitencerie apostolique, l’un des trois tribunaux de la Curie romaine, a publié ce vendredi 20 mars un décret relatif au don des Indulgences.


L’Église prend soin des malades

Présentant ce décret, l’institution judiciaire vaticane évoque d’abord «un moment présent où l'humanité entière, menacée par une maladie invisible et insidieuse, qui depuis quelque temps fait partie de la vie de chacun, est marquée jour après jour par des peurs angoissées, de nouvelles incertitudes et surtout une souffrance physique et morale généralisée». Elle rappelle aussi le soin qu’a toujours pris l’Église des malades.


Ces derniers jours, le Pape François a par ailleurs montré sa proximité paternelle et a renouvelé son invitation à prier sans cesse pour ces malades du coronavirus.


Aux malades et travailleurs de la santé

C’est pourquoi la Pénitencerie apostolique a décidé d’accorder le don des indulgences plénières aux fidèles atteints du coronavirus, aux conditions suivantes:


«Si avec un esprit détaché de tout péché, ils s'unissent spirituellement par les médias à la célébration de la Sainte Messe, à la récitation du Saint Rosaire, à la pratique pieuse du Chemin de Croix ou à d'autres formes de dévotion, ou si au moins ils récitent le Credo, le Notre Père et une pieuse invocation à la Sainte Vierge Marie, en offrant cette épreuve dans un esprit de foi en Dieu et de charité envers leurs frères et sœurs, avec la volonté de remplir les conditions habituelles (confession sacramentelle, communion eucharistique et prière selon les intentions du Saint-Père), le plus tôt possible».


L’indulgence plénière concerne aussi les travailleurs de la santé, les membres de la famille et tous ceux qui, «à l'instar du bon Samaritain», s'exposant au risque de contagion, soignent les malades du coronavirus.


Et aux fidèles qui prient pour la fin de la pandémie

La Pénitencerie apostolique accorde d'ailleurs volontiers aussi l'indulgence plénière, dans les mêmes conditions, aux fidèles qui offrent une visite au Saint Sacrement, à l'Adoration Eucharistique, ou qui s’adonnent à la lecture de la Sainte Ecriture pendant au moins une demi-heure, ou à la récitation du Saint Rosaire, au pieux exercice du Chemin de Croix, ou encore à la récitation du chapelet de la Divine Miséricorde, pour implorer de Dieu Tout-Puissant la fin de l'épidémie, le soulagement des affligés et le salut éternel de ceux que le Seigneur a appelés à Lui.


L'Église prie enfin pour «ceux qui ne peuvent pas recevoir le sacrement de l'Onction des malades et le Viatique, en confiant chacun d'eux à la Miséricorde divine en vertu de la communion des saints et en accordant aux fidèles l'Indulgence plénière sur le point de mourir, à condition qu'ils soient dûment disposés et qu'ils aient récité quelques prières de leur vivant. Pour obtenir cette indulgence, l'utilisation du crucifix ou de la croix est recommandée (cf. Enchiridion indulgentiarum, n.12)», a conclu le pénitencier majeur de l'Église catholique, le cardinal italien Mauro Piacenza.











Cliquez ICI pour voir toutes les célébrations du Père David MEYER


Prochain célébration en direct, jeudi 9 avril à 18h00

Cliquez pour ouvrir le dossier


PUBLICATIONS DES BANCS POUR LES MARIAGES


1er juin 16h entre Markus GLESSNER et Myrella SEVATHEAN (Patrick)

8 juin 16h entre Mathieu POTIE et Léa DELLWING (David)

15 juin 16h entre Marc BOZARELLI et Jasmine JUNG (David)

15 juin 17h entre Didier REINKE et Monia ADAM (Patrick)

22 juin entre Florent MELIS et Kelly KOEPPEL (Patrick)

(13 juillet 17h à Diesen entre Claude FETIQUE et Gaëlle MAKSIMOVIC (Patrick)

3 août 17h entre Geoffrey MICHELS et Alicia DELLA MEA  (Joseph PENRAD)

10 août 16h entre Mylène THOMAS et Alexandre MUNSCH (David)

17 août 17h entre Mélanie TISSERAND et Dylan CUTAÏA (David)


Cliquez ICI pour effacer

  

Cliquez ICI pour voir toutes les célébrations du Père David MEYER

Prochain célébration en direct, vendredi 10 avril à 15h00

Messe en direct à 18h00

Chers paroissiens,                                                                                                                Cliquez ICI pour fermer



ANNEE JUBILAIRE POUR NOTRE DIOCESE


Selon une tradition ancienne, déjà présente dans la Bible, une année jubilaire est avant tout un moment de fête, de joie et d’espérance. C’est un temps privilégié qui nous est donné pour fêter les 800 ans de la cathédrale gothique de Metz et pour prendre conscience de la place qu’elle occupe dans l’histoire locale et dans la vie du diocèse de Metz.

Souvenons-nous que la cathédrale est l’église-mère du diocèse, le lieu où se trouve le siège de l’évêque, le lieu où sont vécues de grandes célébrations qui engagent tout le diocèse (appel décisif des futurs baptisés adultes, ordinations de prêtres, bénédiction des huiles et consécration du Saint-Chrême, qui servent pour célébrer des sacrements dans toutes les paroisses de Moselle).

Une année jubilaire est encore un moment favorable pour tout catholique. Au cours de ce temps, chacun est invité à faire mémoire de son baptême, à remercier Dieu pour tous les dons reçus et entrer dans une démarche de conversion pour mieux vivre en disciple-missionnaire du Christ.


Pour cette année jubilaire, Monseigneur Jean-Christophe Lagleize a souhaité conjoindre la démarche de conversion pastorale et missionnaire engagée ad experimentum dans le diocèse en 2018 pour deux années, avec l’anniversaire des 800 ans du lancement des travaux de la cathédrale gothique de Metz.

La cathédrale Saint-Etienne de Metz, exceptionnelle par la surface de ses vitraux, est souvent qualifiée de Lanterne du Bon Dieu. D’où l’idée d’associer l’appel à être disciple du Christ et d’être missionnaire de sa lumière. Dans l’élan de cette année de pèlerinage, de prière et de fête, le projet diocésain missionnaire sera promulgué dans sa version définitive.


Durant le jubilé, on peut recevoir l’indulgence plénière (voir les conditions dans le document sur le site de la paroisse ou https://metz.catholique.fr/annee-jubilaire/)


Mercredi 12 février et samedi 7 mars : deux journées pour vivre, en archiprêtré, cette démarche jubilaire.

Feuille d’inscription dans les sacristies et au presbytère (déplacement en bus)

                      LA COMMUNION SPIRITUELLE           Cliquez ICI pour effacer


La communion spirituelle, ou communion de désir, est un acte que vous pouvez poser, ou plutôt un don de Dieu que vous pouvez recevoir,

 

Communier spirituellement, c’est s’unir à Jésus-Christ présent dans l’Eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par le désir explicite, la foi en l’Eucharistie, la charité, l’amour du Christ.

La communion spirituelle ne se réalise que si l’on a l’ardent désir de recevoir réellement le sacrement et d’être uni au Corps mystique du Christ qui est l’Église

 

Trois dispositions du cœur constituent la communion spirituelle :

 

1. l’acte de foi à la présence réelle de Jésus-Christ au sacrement de l’autel;

2. l’acte de désir, dont une forme très recommandable consiste à s’imaginer que l’on s’approche de la sainte table et que l’on reçoit l’hostie de la main du prêtre;

3. l’acte d’action de grâces, le même que si l’on avait réellement communié.

 

Le moment où la communion spirituelle est particulièrement indiquée est naturellement après que le prêtre ait communié au corps et au sang du Christ.

 

Les effets de la communion spirituelle sont identiques à ceux de la communion sacramentelle. Sachez toutefois, qu’ une communion spirituelle, faite avec ferveur, pourra produire plus de fruit qu’une communion sacramentelle faite avec tiédeur.


Cliquez ICI pour effacer